Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 18:51
 Le domaine de la Mercerie,
avec son château néo-gothique
datant de la fin du 19e siècle,

 est acquis en 1924
 par les frères Réthoré, Raymond (1901-1986)
et Alphonse (1905-1983)
.

Les deux frères décident d'entreprendre l'édification d'un "Versailles charentais".


Le Château de La Mercerie devient alors

le rêve fou des frères Réthoré.


Raymond Réthoré, député de la Charente pendant la première moitié du XXè siècle,

et son frère Alphonse, architecte, ont laissé

un rêve de château

dans la campagne charentaise .....visible de la route




Le petit manoir du XIXe siècle, la demeure primitive,

est situé à l'extrême gauche

de la façade de l'édifice actuel,

façade de 220 mètres de long.


Toutes les pièces de ce château du XIXe siècle

sont agrémentées d'un décor somptueux,

mobilier, peintures, collections de sculptures.



Pendant les années fastes,

la construction du bâtiment et l'accumulation de trésors,

tels peintures de maîtres italiens, marbres, boiseries, lustres, azulejos et statuts,

sont devenues les principales occupations des deux frères.

Un restaurateur italien est en charge des collections

quatre mois par an (un "Triomphe du Christ" d'une tonne est hissé à 8 m 70 pour un plafond).


  Pendant 25 ans une vingtaine d'ouvriers
travailleront quasiment sans discontinuer au château.


L'ensemble, révélateur de l'ambition mégalomane des deux frères,
n'est pas achevé
faute de moyens.


Leur héritier va vendre les collections pour faire face aux dettes.

Une grande vente aux enchères du mobilier et des oeuvres d'art a lieu en juin 1987.





Depuis 1988, le Château de La Mercerie est la propriété de
M. Bernard Steinitz, antiquaire parisien.




ancienne photo 

Une des façades du château composée de niches et décorées de sculptures (photo CRMH)

une des façades du château composée
de niches et décorées de sculptures (photo CRMH)



Le château de la Mercerie est la dernière grande demeure classique élevée en France.

La façade sud-ouest du château, les décors intérieurs conçus par les frères Réthoré
sont inscrits
aux Monuments historiques par arrêté du 14 octobre 1988.

Dans le prolongement du château,
les jardins à la française méritent le détour.
Il fallut retirer 30.000 m3 de terre
pour élaborer ces jardins prolongés d'un arboretum de 40 hectares ...

Repost 0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 22:42
Le Jour ni l'Heure : château de La Mercerie (1930-1970), à Magnac-Lavalette-Villars, près de Villebois-Lavalette, en Charente, samedi 24 novembre 2007, 15:26:28 par Renaud Camus
Le Château de La Mercerie,
le petit Versailles charentais
ou encore le rêve fou des frères Réthoré,
 est situé en Charente,
à 20 kilomètres environ au sud d'Angoulême
sur la commune de Magnac-Lavalette.




Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 23:55



Repost 0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 23:38


......................................

je vous remercie pour vos voeux
.............

Bonne et Heureuse Année 2009
Repost 0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 00:01
Repost 0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 12:10
   
 
 


Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 19:34
Repost 0
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 00:52


Prix Femina Roman étranger 2007



La famille Melrose est en péril. Patrick, la petite quarantaine, se sent délaissé par sa femme Mary, depuis la naissance de leur second enfant. Celle-ci, bien décidée à ne pas commettre les mêmes erreurs que sa mère, s'occupe en effet exclusivement de ses deux fils, Robert et Thomas, et a chassé son mari de son lit. Parallèlement, la mère de Patrick, Eleanor, victime d'une attaque qui l'a laissée à moitié paralysée, se laisse convaincre par un pseudo-gourou de léguer toute sa fortune et sa propriété du sud de la France à une fondation New Age....


Un livre touchant et drôle

Alternant différents points de vue,
il examine les rapports difficiles
entre parents et enfants,
maris et femmes,
le poids de l’hérédité
qui entrave cette famille.........


Repost 0
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 00:00

La Nativité   - Georges de La Tour (XVIIème siècle),
 Rennes, Musée des Beaux-Arts



L'Adoration des Bergers lors de la Nativité- Georges de La Tour

Musée du Louvre



 "La Nativité" -Philippe de Champaigne  (1602 - 1674)


La nativité - Piero della Francesca (1470-75)
Londres, National Gallery


 


"La Nativité" -  Luini Bernardino (1480/1490-1532)

Repost 0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 18:34






Repost 0