Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 22:30



réponse:      ici

Repost 0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 19:50







Très respectueux de l'environnement, ce jardin présente plusieurs techniques écologiques à réutiliser dans votre jardin.
On y trouve ainsi des puits à compost en gaules de noisetier tressées à différents stades d'évolution, des associations végétales positives au sein de quatre potagers diversifiés, cinq types de haies sauvages et une plateforme menant à des "toilettes sèches" ....






 


Afin de remplacer les toilettes chimiques,
de nombreux organisateurs de festivals et manifestations diverses font le choix de toilettes sèches (festival des vielles Charrues à Carhaix, salon Primevères à Lyon...).
Pour répondre à ces demandes, il existe un réseau de loueurs de toilettes sèches.
     
 


 


 

                      



Dans le monde occidental,
 c'est à la chasse d'eau qu'est confié le soin d'évacuer
ce qui est considéré injustement, par le plus grand nombre,
comme un déchet.

L'utilisation de cette technique d'évacuation entraine la consommation
de 30 à 50 litres d'eau potable par jour et par personne.

Cela veut dire que, pour un village de 600 habitants,
20 à 30 000 litres d'eau potable
sont consommés chaque jour pour les chasses d'eau.

Repost 0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 23:10

Ce jardin est né d'un processus de création entre une école de paysage
et une association du réseau des jardins de Cocane.


cinq potagers de légumes anciens, conçus par cinq jardiniers
font ressortir et transmettent quelques grands principes de culture
comme la culture en billons, le cycle du végétal et les nécessaires asociations de plantes.

  




     











DU BON....DU BILLON
Le billonnage, c'est ELEVER LA TERRE le plus possible vers le ciel, et faire pénétrer le ciel au plus creux dans la terre, et ceci de manière durable (ex: pendant l'hiver), sans avoir à tout retourner.
Le gel et la lumière rentrent ainsi bien plus dans le sol.
Le billon n'est évidemment pas une recette miracle pour tout et dans tous les sols. Mais ayant été oublié par les pratiques modernes de culture (desherbage chimique et arrosage), il est bon de reconsidérer le billonnage.
André Fouchard-agriculteur biologique





Pour les poireaux:
pour enrichir naturellement  vos poireaux,
épandez entre les rangs des tontes de gazon de manière modérée mais répétée.
 Le paillage nutritif freine l'éaporation de l'eau et la pousse des "mauvaises herbes"



Le Pays de Cocagne
est, dans l'imaginaire européen,
 une sorte de pararis  terrestre, une contrée miraculeuse
dont la nature déborde de générosité pour ses habitants et ses hôtes. ( Wikipédia)


Les Jardins de Cocagne,
jardins maraîchers biologiques à vocation
d'insertion sociale et professionnelle,
défendent l'idée
de la souveraineté alimentaire,
d'une agriculture viable, saine, écologique et de proximité.

Repost 0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 22:58

" Le jardin n'est pas un lieu réservé mais une forme d'expression, une parole, une pensée, une pratique, un ouvrage de terre et d'horizon: un livre ouvert.
Faire un jardin est l'occasion de prendre la parole, ou plus exactement d'écrire un point de vue...."
Alexandre Chemetoff




Le parc
du château de Chaumont dessiné par Jacques Wirtz comporte 26 parcelles entourées de haies de hêtre et de charme, d'environ 240 mètres carrés chacune.

 Depuis 1992, le parc accueille des créations de jardins contemporains.

Cette année, la 17ème édition du Festival des Jardins a pour thème :
"Des jardins en partage".




Le jardin est le lieu par excellence de partage:
 partage des boutures, des graines, des conseils,
 des secrets ancestraux......
Il est aussi le reflet du partage harmonieux entre l'homme et la nature.









Les jardins issus du concours 2008 balancent entre
une infinie poésie

et des préoccupations environnementales très concrètes
("jardin poubelle", "cocagne de jardin", "éloge du compost"....)




Repost 0
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 18:57

plante aquatique vivace à rhizome (de la famille des nymphéacées),
aux grandes feuilles rondes flottantes et aux jolies fleurs colorées blanches
(nymphaea alba, L.dit aussi lis d'eau), jaunes ou rouges

s'emploie de préférence à "nénuphar" en poésie

                                                                             photo prise chemin faisant
  

                                            photo prise dans les jardins du château de Chaumont


"Le printemps déploie les feuilles du nénuphar sur les ondes.
Chateaubriand



Monet consacra vingt-cinq ans de sa vie à peindre les fameux « Nymphéas », il s’agit de ceux de son jardin d’eau, surmonté d’un pont japonais et bordé de peupliers et d’iris qu’il aménagea en 1883 à Giverny, dans la vallée de la Seine .




  source: ici



Dans la toile ci-dessus, pas de berge, pas de bord. Les branches du saule tombent on ne sait d'où - pas de tronc non plus. Elles ressemblent à un rideau de théâtre autour d'une scène, à des cheveux encadrant un visage. Elles donnent la verticale, comme un léger fil à plomb.
Entre les branches du saule, en plein milieu du tableau, le reflet de jolis nuages blancs. Le cadrage est serré, mais l'impression d'espace énorme, à cause de ces nuages, qui ouvrent une profondeur infinie, comme un trou dans la toile. En même temps que ces immensités, le reflet du ciel matérialise l'horizontale de la surface de l'eau, concrétisée par les deux radeaux de nymphéas qui y flottent et créent un effet de perspective. Quelques petites touches de rose et de jaune donnent toute son intensité au bleu, dans une harmonie pleine de douceur.
Enfin, au premier plan, des touches plus sombres sous les feuilles de nénuphar évoquent la profondeur du bassin, comme si on plongeait le regard dans l'eau.
C'est la gageure de cette oeuvre, représenter dans l'espace à deux dimensions de la toile tous ces différents plans et volumes dans lesquels l'oeil se perd.
Comme en photographie, pour être réussie l'image picturale doit capter longtemps le regard, le laisser errer d'un point à un autre pour y chercher des réponses.
source: ici




j'ai eu l'occasion d'admirer les Nymphéas de Monet du Musée Marmottan à Paris,
un grand bonheur.......
je vous souhaite d'avoir l'occasion d'y aller.....

par contre je ne connais pas les oeuvres du Musée de l'Orangerie....
et vous???

Monet affole
le marché de l'art 




Vendu 51,7 millions d'euros,Le Bassin aux Nymphéas enregistre un nouveau record pour le maître de l'impressionnisme.......

L'acheteur reste mystérieux...........

voir l'article:link


aux dernières nouvelles, il ne s'agit pas d'Oursonne
(lire son commentaire)




Repost 0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:10
Le cloître de l'abbaye du Mont Saint Michel (1225-1228) est une oeuvre d'art unique au monde dans son genre, par l'intérêt de sa structure et sa décoration.  Il couronne la Merveille.

L’abbaye du Mont-Saint-Michel est divisée en deux parties : l’abbatiale et la Merveille.
La Merveille était l’endroit où vivaient les moines. Elle a été construite en 25 ans sur trois étages. L’ensemble est constitué de deux corps de bâtiments de trois étages appuyé sur la pente du rocher.
  • La partie est fut la première à être construite (1211 - 1218) et comprend trois salles : l’Aumônerie, la Salle des Hôtes et le Réfectoire (de bas en haut).
  • La partie ouest, quant à elle, a été érigée sept ans après et comporte également trois salles : le cellier, la salle des Chevaliers et le cloître. 
Au rez-de-chaussée, le cellier sert de contrebutement. Puis chaque étage comporte une salle particulière de plus en plus légère au fur et à mesure que l’on accède au sommet, de puissants contreforts situés à l’extérieur, permettant de soutenir le tout. Les contraintes topographiques ont donc joué un grand rôle dans la construction de la Merveille.

plan des divers niveaux: ici
 
Le cloître abrite un jardin médiéval recréé en 1966 par frère Bruno de Senneville, moine bénédictin féru de botanique. Il est centré par un motif de buis rectangulaire.
Le génie des concepteurs du cloître tient dans la disposition des colonettes placées en quinconce et formant ainsi une suite de trépieds soutenant ainsi plus aisément le poids de la voute.
 















 
La pierre de Caen des arcades (écoinçons) a permis la réalisation d'un riche décor sculpté aux feuillages décoratif pour la plupart.

symbolisme et spiritualité d'un cloître à découvrir ici


Le cloître était entièrement décoré de peinture qui à hélas aujourd'hui disparue.






  



 

















Trois arches sont ouvertes sur la mer et le vide et transforment le cloître en belvédère. Ces trois ouvertures ( aujourd'hui vitrées) devaient donner sur la salle capitulaire qui ne fut jamais construite .

un lieu paisible où l'on a plaisir à faire une halte......

Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 19:14
patientez un peu .... les pièces du  puzzle vont appararaître....


michelle est très forte , elle a tout de suite reconnu "son mont"...
bravo michelle c'est la bonne réponse








Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 00:12

il s'agit effectivement  de
  l'ombre du Mont St Michel
photo prise depuis les remparts...

vous êtes très fortes..........vous avez trouvé
sans les indices  prévus......
 
le clocher, sa flèche et son archange

 
le restaurant de la mère Poulard






.





bientôt d'autres images .........
Repost 0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 09:31








                  bon week-end........




Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 00:47
Image Hosted by ImageShack.us
Repost 0